Stylobille

Un arbre croît en moi (2009) - Ball-point pen on paper - 80 x 120

Vanité d'artiste (2009) - Ball-point pen on paper - 80 x 120

Cadavre ex/quis? (2009) - Ball-point pen on paper - 80 x 120

Champignon nucléaire I (2009) - Ball-point pen on paper - 30 x 21

Champignon nucléaire II (2009) - Ball-point pen on paper - 30 x 21

Cicatrice (2009) - Ball-point pen on paper - 30 x 21

Destruction (2009) - Ball-point pen on paper - 30 x 21

Organe (2010) - Ball-point pen on paper - 30 x 21

Soldat mort (2010) - Ball-point pen on paper - 30 x 21

Body Evan (2010) - Ball-point pen on paper - 30 x 21

Aime-moi (2010) - Ball-point pen on paper - 30 x 21

Tatouages organiques (2010) - Ball-point pen on paper - 30 x 21

Champignon vertical (2010) - Ball-point pen on paper - 30 x 21

Cracheur d'encre (2010) - Ball-point and felt-tip pen and ink on paper - 80 x 50

Crâne fumant (2009) - Ball-point pen on paper - 40 x 40

Lettre d'amour (2010) - Ball-point pen on paper - 80 x 120

Luce (2012) - Ball-point pen and ink on canvas - 85 x 95

Champignon vertical (2012) - Ball-point pen and ink on canvas - 200 x 102


 

"Les bleus à l’âme de Dany Danino"

A près de 39 ans-Il est né en 1971 et vit à Bruxelles-Dany Danino offre au regard une vue imprenable sur la vie. Une vie, des mondes, Le destin, tracés au cordeau d’un bic bleu virevoltant, qui ponctue ses interpénétrations de l’être d’illustrations incendiaires. Remarquable ce travail d’orfèvre perpétré dans le sang(bleu) des entrailles de la chair et du monde, de nos mondes alambriqués et de nos chairs.
Torturées par les méfaits incessants de cet homme qui est un loup pour l’homme! Tout chez lui se ponctue par des formes globales qui en appellent à la mort, à la déchéance.
Folie des hommes un 11 septembre 2001, champignons exacerbés en appelant aux gouffres mâle et femelle d’orgies impudiques et tragique, autoportraits, beaucoup d’autoportraits pétris dans la masse en fusion d’histoires et de guerres, pas toutes bonnes à rêver, vanités croquées à la diable sur des cartons de bière…
Les dessins au bic de Danino sont positivement impénétrables tant il vous faudrait des vies pour les décrypter pour de bon. Mais ils sont solides, furieux et magnifiques. Jouissance et folie des intérpénétrations.
Danino jongle avec sa vie, avec les nôtres, avec l’histoire des hommes et des grands hommes,des tyrans abjects et des apôtres pour qui et pourquoi. Cela nous donne des fresques abominables et superbes, en lesquelles chacun y retrouvera un peu ou beaucoup du sien, selon l’angle où il les dévisage, les scrute, les étudie, en déguste le suc jusqu’à plus soif.

Roger Pierre Turine - La Libre Belgique - 26 February 2010

 

"Billes bleues"

Fébrilité, rage et innocence dans les dessins de Dany Danino à la Galerie Pierre Hallet. Dans la vitrine, sur un papier de 1,80 sur 1,80 m, gît un coeur anatomique remplit d’un entrelacs de traits fiévreux, femmes alanguies, silhouettes. Tout le travail de Dany Danino est fait au bic bleu. Que ce soit sur ce très beau grand format ou sur une série de cartons de bière. Ses thèmes de prédilection–crânes, champignons atomiques …–émergent d’un travail de préparation qui mérite le coup d’oeil. L’artiste fouille sur Internet et imprime des images qui l’inspirent. Ensuite, il se sert de toutes ces feuilles imprimées comme d’un support, un carnet de croquis. Il griffonne dessus, fait écho aux formes et évocations qu’il a glânées, dans le mode du dessin instinctif.
Plus tard, il reprend ses dessins préparatoires et dessine toujours au bic bleu sur de grands papiers marouflés sur toile. Dans “Un arbre croît en moi”, il évoque sa vision des différentes religions. Dans “Vanité d’artiste”, on retrouve tous ceux qui l’ont inspiré: Lucian Freud, Soutine, Rembrandt, … Le regard entre dans le dessin, s’y perd, s’y promène. C’est joyeux et méditatif, on sent le plaisir du trait. Un petit “crâne fumant” au fond de la gallerie, graphique, ironique et jubilatoire, se laisserait bien emporter.

M.d.C - L’Echo - 1 March 2010

 

"Du dessin, du bic, des fantasmes"

Dany danino ( Bruxelles 1971), est bien connu des Bruxellois et sa récente expo à l’I.S.E.L.P les auras convaincus de la pertinence de ses vastes compositions emplies de visages, de crânes, de grimaces, de vagins, de scènes guerrières de destructions, d’insolite fantasmagorique. Foisonnement de l’être, de la vie à la mort ? trait vif, aigu, tableaux et dessins réalisés, à la pointe bic bleue, souvent à même le sol. danino fait surgir sur la toile et le papier l’intensité obsessionnelle de toutes nos passions, les siennes très certainement d’abord ! Il y a de quoi être surpris…

Roger Pierre Turine - Arts Antiques Auction - February 2010